big pool

Au petit matin, sur la plage, ceux qui savent que la fraîcheur ne dure qu’un temps. Et au milieu d’eux, le conquérant face à l’Element. J’ai réalisé cette série durant l’été 2015. L’été et sa torpeur avait envahi le quotidien de cette grande ville corse autant que les touristes. Le petit matin était réservé aux sages. Ceux qui savent. Est-ce que je savais, moi ? A peine. Tout juste observer, sur la route du café, à la fraîche. La mer avait passé l’hiver à gagner du terrain et sur cette petite plage du centre ville, il ne restait qu’un maigre banc de sable où ces vieux habitués venaient conquérir leur parcelle d’eau avant l’afflux. Et au milieu d’eux, ce matin là, j’ai vu un homme dressé face à l’immensité aqueuse. Un conquérant face à l’Element, un croisé. Il régnait un calme inhabituel pour l’endroit. J’observais les combattants. Tous semblaient me dire combien cette bataille silencieuse et douce était essentielle. 

Défiler vers le haut