parage lilial

publié par jacquesmaton le 24 avril 2018 dans photographie

Je me suis retourné et quelque chose avait changé, un je-ne-sais-quoi dans l’atmosphère qui d’un coup vous étreint, vous stoppe net.
Une urgence vitale et l’espoir du geste qui sauve.
J’ai volé mon courage à demain, et je l’ai regardé : il était là, majestueux de pureté, ou…peut-être figé par la peur que ce regard que je lui offrais enfin, ne sache plus Voir.

Il était entré en azurage avec une lenteur qui anéantit la perception; les modifications sont alors si infimes qu’elles interdisent à l’œil de les détecter. Il faut attendre la vibration, l’onde sur la peau…
Et c’était maintenant.
La transformation s’achevait là et à mes sens réanimés, il criait désormais la couleur de son désir : Blanc.

écrire un commentaire


oiseaux de nuit

publié par jacquesmaton le 2 avril 2018 dans concours

 » Ces oiseaux étranges que sont les hommes me fascinent. Ils possèdent, je crois, des ailes invisibles dont ils ne soupçonnent parfois même pas l’existence. Mais certains perçoivent leur bruissement, la possibilité de l’envol. Et ainsi, défient la pesanteur d’une vie.  »

Vincennes Images Festival
Edition 2017 sur le thème « En mouvement »
Deuxième prix pour la série Oiseaux de nuit.

écrire un commentaire


elle

publié par jacquesmaton le 2 avril 2018 dans Uncategorized

Quelques lignes, à celle qui sait si bien poser ses textes sur mes photographies. Elle, qui un jour, est venue s’inscrire à un atelier de photographie que je dispensais. Elle, qui est à mes cotés, qui m’accompagne et qui sait trouver les mots justes dans les moments de doute. Elle, elle qui a écrit tous ces poèmes que vous pouvez lire sur ce site. Alors c’est vrai que les séries photographiques sont plus souvent accompagnées d’un texte réalisé par l’artiste et qui décrit le pourquoi du comment, l’intention. J’ai préféré rester dans la poésie des mots et des photographies et vous laisser imaginer ce que pourrait être, ce pourquoi ou ce comment. Elle est mon premier public, elle est la petite voix qui m’accompagne quand je fais mes images.

Et puis, elle, elle a fait aussi un petit recueil de ces poésies, et d’autres. J’en profite donc pour vous déposer en dessous le lien pour y accéder.
39 – c.sand Poésie (broché) – ed. bod

écrire un commentaire